La fin de vie est une problématique capitale du droit de la bioéthique. D’actualité plus que jamais, avec l’établissement des Etats généraux de la bioéthique sur tout le territoire national durant le premier semestre 2018, en vue de l’adoption de la révision des lois de bioéthique de 2011. La nouvelle loi devrait contenir un nouveau dispositif relatif à la problématique de la fin de vie. La fin de vie concerne notamment la question de la dépendance, les Etablissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), les soins palliatifs et la question de l’euthanasie. C’est donc une question intéressant l’ensemble du monde de la santé. Elle est l’objet d’une partie de la révision des lois de bioéthique en cours et constitue ainsi un enjeu capital de la santé actuelle. Il semble important de connaître les contours de la fin de vie et d’analyser les diverses évolutions mises en place par les lois de bioéthiques de 1994 à aujourd'hui.

1/ Soins palliatifs / carence

2/ Evolution de la législation bioéthique

3/ Euthanasie

4/ Politique anti-douleur

5/ Responsabilité et contentieux relatifs à la fin de vie

Pour qui ?

  • Personnel médical et paramédical
  • Médecins
  • Infirmiers / puéricultrices
  • Aides-soignants / auxiliaires de puériculture
  • Salariés
  • Cadres dirigeants
  • Direction.

Prérequis

  • Aucune connaissance préalable.

Les objectifs de la formation

  • Cerner les contours de la fin de vie en droit de la santé.
  • Appréhension du cadre juridique de la fin de vie : l’euthanasie en droit et les soins palliatifs.
  • Commentaire des prochaines révisions des lois de bioéthique et de l’avis du Comité Consultatif National d'Ethique de septembre 2018.
  • Analyse du contentieux relatif à la fin de vie.

Modalités pédagogiques

  • Débat juridique autour de la fin de vie.
  • Echanges d’expériences des professionnels de la santé à ce sujet.