Depuis janvier 2018, l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) est supprimé et remplacé par un impôt sur la fortune immobilière (IFI). Si ce nouvel impôt a été exclusivement recentré sur l'immobilier, toutefois, certains biens n'entrent pas dans son champ d'application.

1/ Le champ d'application de l'IFI (Personnes et Biens imposables)

2/ L'Assiette et le calcul de l'impôt

3/ La Déclaration et le paiement de l'IFI

4/ Le sort des Biens professionnels

5/ Discussions - Débats

Pour qui ?

  • Conseillers en gestion de patrimoine Gestionnaires de fortune
  • Responsables d’ingénierie patrimoniale
  • Notaires
  • Avocats fiscalistes
  • Conseillers fiscaux
  • Dirigeants de sociétés
  • Responsables de clientèles privées en banque
  • Family Officers
  • Experts-comptables
  • Professionnels de l'immobilier.

Prérequis

  • Aucune connaissance préalable.

Les objectifs de la formation

  • Perfectionner, se mettre à jour, favoriser le développement de ses connaissances dans les domaines juridiques quant aux questions relatives à la mise en place de l’impôt sur la fortune immobilière, afin d’appréhender les conséquences des nouvelles obligations et savoir adapter sa pratique professionnelle à la nouvelle législation.
  • Comprendre la réforme de l’impôt sur la fortune immobilière et toutes ses conséquences sur les contribuables et leur patrimoine.
  • Bénéficier de l'analyse juridique d'un expert fiscaliste.
  • Savoir identifier les situations à risque au sein des patrimoines et trouver les solutions pour y remédier.
  • Permettre le maintien des salariés dans l’emploi, de favoriser le développement de leurs compétences et l’accès aux différents niveaux de la qualification professionnelle.

Modalités pédagogiques

  • Des exercices d'introduction qui permettent aux participants de définir leurs propres analyses du sujet (brainstorming, exercice de classement, expériences personnelles).
  • Une activité participative (simulations, études de cas, jeux de rôle, discussions, débats).
  • Une réflexion générale et des discussions à partir d’exercices (exercices en groupe, discussions, questions/réponses).
  • Des analyses des principes de bases, des grands concepts.
  • Un transfert de connaissances théoriques et un partage d’expériences.
  • Des expérimentations afin de vérifier l’assimilation des compétences et aptitudes développées pendant la formation.